intra-

intra-

intra- Élément, du lat. intra « à l'intérieur de ». ⊗ CONTR. 1. Extra-.

intra- Préfixe indiquant la présence à l'intérieur de quelque chose.

intra-
Préfixe, du lat. intra, "à l'intérieur de".

⇒INTRA-, élém. formant
Élém. tiré du lat. intra « à l'intérieur de, en dedans », prép. et adv.
I. — Les mots constr. sont des adj.
A. — [Intra- marque un rapport concr. ou abstr. d'intériorité, l'adj. signifiant « qui se trouve, qui se produit à l'intérieur de, qui concerne l'intérieur de la réalité désignée par le 2e élém. »]
1. [Le 2e élém. est un adj. fr.]
a) ASTROPHYS., ASTRON. :
intragalactique , adj. Nébulosités intragalactiques (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 592)
intramercuriel, -ielle , adj. Planète intramercurielle. Planète qui se trouverait située entre la planète Mercure et le Soleil. On rechercha longtemps une planète perturbatrice « intramercurielle », à l'avance baptisée Vulcain, dont Le Verrier avait donné l'orbite éventuelle (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 152)
b) BIOL., MÉD. V. intracellulaire, intracrânien, intradermique, intramusculaire, intrarachidien, intra-utérin, intraveineux et aussi :
intraalvéolaire, intra-alvéolaire , adj. Lésion intraalvéolaire. Processus d'inflammation intraalvéolaire (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 130). J'ai (...) observé, chez des ypérités, plusieurs cas où la sclérose intra-alvéolaire (...) a fini par bloquer le poumon (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 888)
intraarticulaire, intra-articulaire , adj. Ligaments intra-articulaires (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920p. 205). Fracture intraarticulaire (fracture du col fémoral par exemple) (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 22)
intrabuccal, -ale, -aux , adj. Incision intrabuccale (QUILLET Méd. 1965, p. 178)
intracardiaque , adj. Les contractions du muscle cardiaque dépendent, chez les mammifères, d'un tissu spécial, intracardiaque, le tissu nodal (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 279)
intracérébral, -ale, -aux, intra-cérébral, -ale, -aux , adj. La science (...) tient la perception extérieure pour un épiphénomène des processus intra-cérébraux qui y correspondent (BERGSON, Deux sources, 1932, p. 274). Hématome intra-cérébral (QUILLET Méd. 1965, p. 339)
intracortical, -ale, -aux , adj. Ici interviennent d'innombrables neurones d'association intracorticaux et intercentraux mettant en jeu les différents centres psycho-sensitifs des aires d'association intracorticales (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960p. 271)
intraglandulaire , adj. Hémorragie intraglandulaire brutale (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 750)
intralaryngé, -ée, intra-laryngé, -ée , adj. Injections intra-laryngées (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 472). Localisation (...) intralaryngée des bacilles (AVIRAGNET, WEILL-HALLÉ, MARIE ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 759)
intralingual, -ale, -aux , adj. La méthode de l'inoculation intralinguale permet (...) d'étudier le virus à son émergence dans le système nerveux central (P. MORAND, Confins vie, 1955, p. 135)
intramédullaire, intra-médullaire , adj. Néoformations intramédullaires (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 267). Tumeurs intra-médullaires (QUILLET Méd. 1965, p. 351)
intranucléaire , adj. Les histochimistes ont (...) montré que la quasi-totalité de l'ADN cellulaire était intranucléaire (P. MORAND, Confins vie, 1955p. 102).
intraoculaire, intra-oculaire , adj. On peut immuniser avec le virus aviaire, mais contre l'inoculation intraoculaire seulement (FERRÉ ds Nouv. Traité Méd. fasc. 4 1925, p. 131). Paraf étudie la réinoculation intra-cardiaque, Lagrange la réinoculation intra-oculaire [du bacille de Koch] (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 113)
intraorganique, intra-organique , adj. Des nécessités méthodologiques nous obligent (...) à décrire d'une part, les cellules et les tissus, et d'autre part, le milieu intra-organique, le sang et les humeurs (CARREL, L'Homme, 1935, p. 83). Équilibres intraorganiques et adaptation au milieu (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 392)
intra-osseux, -euse , adj. Géodes intra-osseuses (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 526)
intra-pelvien, -ienne , adj. On peut les répartir [les branches pariétales de l'hypogastrique] en deux groupes : l'un intra-pelvien (...) l'autre extra-pelvien (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 269)
intrapulmonaire, intra-pulmonaire , adj. Lésions provoquées par l'injection intra-pulmonaire de la culture du pneumo-bacille (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 228). Voies aériennes intrapulmonaires (E. PERRIER, Zool., t. 4, 1928-32, p. 3214)
intraspécifique , adj. Qui se produit à l'intérieur d'une espèce animale ou végétale donnée (cf. Méd. Biol. t. 2 1971). Intraspécificité, subst. fém., dér. Le virus est un carrefour plutôt qu'un chaînon. Il est le témoin d'une évolution, arrêtée dès sa naissance, avant le stade de différenciation cellulaire. S'il évolue encore, c'est dans le cadre étroit d'une intraspécificité restreinte (P. MORAND, Confins vie, 1955, p. 166)
intrathoracique , adj. Trajet intrathoracique de l'œsophage (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 145)
intratrachéal, -ale, -aux, intra-trachéal, -ale, -aux , adj. Injections intra-trachéales de solutions antiseptiques (LAEDERICH ds Nouv. Traité Méd. fasc. 4 1925, p. 443). Injection intratrachéale d'huile goménolée (MARTIN DU G., Épil. 1940, p. 1001).
c) CHIM., PHYS. V. intramoléculaire et aussi :
intraatomique, intra-atomique , adj. Chimie, physique intra-atomique; mouvement intra-atomique. L'énergie intra-atomique (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 59). Électrons intraatomiques (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 135)
intranucléaire, intra-nucléaire , adj. Force intranucléaire. Transformation intranucléaire d'un neutron en proton (JOLIOT, CURIE, Radiact. artif., 1935, p. 26). Énergie intra-nucléaire (M. DE BROGLIE, Atomes, radioactivité, transmutations, 1939, 263 ds QUEM. DDL t. 15)
d) GÉOLOGIE :
intratellurique , adj. Roches de cristallisation intratellurique (LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 114)
e) LINGUISTIQUE :
intraséquentiel, -ielle , adj. Les morphèmes qui viennent d'être énumérés servent à noter les relations synthétiques entre termes à l'intérieur d'une séquence (c'est-à-dire d'une certaine portion de texte analysé ...). À côté de ces relations intraséquentielles, on trouve des relations interséquentielles (COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p. 30)
f) ÉCON., SOCIOL. :
intracommunautaire , adj. Deux problèmes différents doivent être distingués suivant qu'on envisage les cas des échanges intracommunautaires ou ceux des pays de la Communauté avec un État tiers (WOLKOWITSCH, Élev., 1966, p. 197)
intra-continental, -ale, -aux , adj. Les voies de communications et de transport intra-continentales et inter-continentales (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 368)
intraindividuel, -elle, intra-individuel, -elle , adj. Les lois quantitatives de l'échange ne sont possibles que par l'application des lois quantitatives de l'usage et les estimations interindividuelles ne sont susceptibles de vérité que par référence aux estimations intraindividuelles (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949). L'enfant n'assimile que les notions correspondant aux structures opératoires dont il acquiert la maîtrise par ailleurs et reste imperméable à celles dont on ne trouve pas les attaches avec ses structures « spontanées » (au double sens interindividuel et intra-individuel souligné à propos de la logique) (Traité sociol., 1968, p. 235)
intrasilval, -ale, -aux , adj. Le (...) Père J.M. Cooper a suggéré une répartition des tribus de l'Amérique tropicale en deux groupes principaux, qu'il dénomme respectivement « silval » et « marginal »; le groupe marginal se subdiviserait à son tour en « savanal » et « intrasilval » (LÉVI-STRAUSS, Anthropol. struct., 1958, p. 123)
intra-social, -ale, -aux , adj. La vie sociale, au lieu de se concentrer en une multitude de petits foyers distincts et semblables, se généralise. Les rapports sociaux — on dirait plus exactement intra-sociaux — deviennent par conséquent plus nombreux (DURKHEIM, Division trav., 1893, p. 238)
g) PHILOS., PSYCHOL. :
intraconscientiel, -ielle , adj. Nous croyons avoir montré que la condition première de toute réflexivité est un cogito préréflexif. Ce cogito, certes, ne pose pas d'objet, il reste intraconscientiel (SARTRE, Être et Néant, 1943, p. 117)
intramental, -ale, -aux , adj. Complexité intramentale (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 109)
intramodal, -ale, -aux , adj. Tandis que l'animal ne peut opérer en effet que certaines transpositions « intramodales » à l'intérieur d'une sphère unique de sensations, l'homme est seul capable de transpositions « inter-modales » infinies qui jouent entre les différents sens (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 149)
intramondain, -aine, intra-mondain, -aine , adj. Si je reviens du monde à Autrui pour le définir, cela ne vient pas de ce que le monde me ferait comprendre Autrui, mais bien de ce que l'objet Autrui n'est rien d'autre qu'un centre de référence autonome et intra-mondain de mon monde (SARTRE, Être et Néant, 1943p. 356). Ainsi le religieux pointe au sein d'une expérience intramondaine, non pour nécessairement la modifier (ce serait le miracle), mais pour la dévoiler significative (Philos., Relig., 1957, p. 36-7)
intrapsychique , adj. Qui se déroule au sein du psychisme. Il m'apparaît (...) que l'intuition est intimement liée à la question de l'équilibre et du dérèglement de ces protagonistes du théâtre intrapsychique, que j'appelle les personimages (L. DAUDET, Monde images, 1919, p. 86)
intrasubjectif, -ive, intra-subjectif, -ive , adj. Une création ex nihilo ne peut expliquer le surgissement de l'être, car si l'être est conçu dans une subjectivité, fût-elle divine, il demeure un mode d'être intrasubjectif (SARTRE, Être et Néant, 1943p. 31). Un rapport intra-subjectif d'immergence du vouloir dans le vivre (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 396)
intratemporel, -elle , adj. Nous pouvons dire que la conscience dernière est « sans temps » (zeitlose) en ce sens qu'elle n'est pas intratemporelle (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 483). Intratemporalité, subst. fém., dér. Ce que nous mettons à l'origine de l'intratemporalité, c'est un temps constituant (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945p. 484)
intra-vital, -ale, -aux , adj. Si même on supposait que la vie entière est un songe, il n'y aurait aucune conséquence pratique à en tirer, pas un iota à changer aux rapports juridiques entre les hommes ni en général aux relations intra-vitales ou immanentes qui règlent l'un sur l'autre les différents moments de cette vie (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 97)
2. [Le 2e élém. est un subst.] :
intra-bonapartiste , adj. Luttes intra-bonapartistes (FLAUB., Corresp., 1874, p. 149)
intra-groupe , adj. Le rapport entre le commerce extérieur de marchandises à l'intérieur du groupe (commerce intra-groupe) et le commerce extérieur total du groupe est supérieur à 50 pour cent pour les années 1950-1953 (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 602)
Rem. À noter aussi la loc. adj. et adv. intra-muros dans laquelle le 2e élém. est un mot latin.
B. — [Intra- marque l'appartenance; l'adj. signifie « qui est de la nature de la réalité désignée par le 2e élém. »; celui-ci est un adj. fr.] :
intranaturel, -elle , adj. L'aide, « l'auxilium », d'apparence surnaturelle, mais au contraire intranaturel, apportés par la personimage stable et agissant en notre lieu et place, peuvent être quelque chose de saisissant (L. DAUDET, Monde images, 1919, p. 56)
II. — [Les mots constr. sont des subst.; le 2e élém. est un subst. fr.] V. intrados et aussi :
intrapsychologie, subst. fém. Psychologie de l'individu, p. oppos. à interpsychologie. La croyance et le désir, qui sont des quantités sociales parce que le social, c'est de l'imitation et de la répétition, peuvent donc prêter indirectement à l'affectivité et à la qualité de l'intrapsychologie leur concours objectivant (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 117)
intrastructure, subst. fém. Structure interne. La condition de possibilité de la mauvaise foi, c'est que la réalité humaine, dans son être le plus immédiat, dans l'intrastructure du cogito préréflexif, soit ce qu'elle n'est pas et ne soit pas ce qu'elle est (SARTRE, Être et Néant, 1943, p. 108). Intrastructural, -ale, -aux, adj., dér. « Qui appartient à la structure interne de quelqu'un ». Le rapport entre symbole, symbolisé et symbolisation est un lien intrastructural de la conscience (SARTRE, Esq. théorie émot., 1939, p. 28)
Rem. gén. 1. À noter également les termes intraversion (s.v. introversion rem.), intraverti (s.v. introverti rem.), intravertir (s.v. introvertir rem.) dans lesquels la base est un élém. formateur de verbes ou de subst. d'action. 2. À noter la var. intro- que l'on retrouve dans les empr. introduction, intromission, introspection, introversion. 3. Intra- a la même signif. que l'élém. end(o)-. V. en partic. endocellulaire (s.v. end(o)-) et endocrânien (s.v. end(o)-), synon. de intracellulaire et intracrânien. 4. On relève fréquemment l'oppos. intra-/inter- dans les composés formés de chacun de ces élém. avec le même adj. (intra- et interindividuel, intra- et intermoléculaire, intra- et interséquentiel, etc.).
Productivité. Elle est comparable à celle de extra-. Le relevé des termes présentés supra montre la diffusion très active de l'élém. formant dep. le XIXe s. Les mots constr. à partir d'adj. et eux-mêmes adj. dominent très largement. Ils semblent appartenir exclusivement au vocab. de type didact., mais sans osmose avec la lang. cour. comme c'était le cas pour extra-. Cette constr. semble très rare avant le XIXe s. On notera parmi les premiers termes formés : intrados (1676), intrà muros (1805), intra-utérin (1826), intrà-cranien (1828), intracellulaire (1843).
Prononc. et Orth. : [-]. Les mots constr. sont soudés ou séparés par le trait d'union selon les aut. (supra). Noter intra muros, forme sans trait d'union de intra-muros. Bbg. COTTEZ 1980, pp. 206-207. - DARM. 1877, p. 227. - QUEM. DDL t. 8, 10, 15 (comp.).

intra-
Préfixe savant (lat. intra, « à l'intérieur de ») qui entre dans la composition de nombreux termes d'anatomie (→ Intracardiaque, intracrânien, intradermique, intrarachidien), de physique (→ Intramoléculaire), etc.
REM. Ce préfixe, outre les termes didactiques traités à l'ordre alphabétique, sert à former des adjectifs tels que; intra-communautaire [ɛ̃tʀakɔmynotɛʀ]  : intérieur à la communauté européenne. || « Le commerce intra-communautaire a manifesté une expansion plus vive encore » (France-Europe, no 16, p. 46); intragalactique (Jean Colin et Yvon Houdas, la Physiologie du cosmonaute, p. 16).
La plupart des composés concernent la médecine et la physiologie, la biologie, la zoologie : voir à l'ordre alphab. et cf. intra-alvéolaire, -cervical, -lobulaire, -osseux; cf. aussi intracorporel, elle [ɛ̃tʀakɔʀpɔʀɛl] (un stimulateur cardiaque intracorporel, Sciences et Avenir, no spécial 22, p. 73); intracortical, ale, aux [ɛ̃tʀakɔʀtikal, o] « situé dans le cortex cérébral »; intracostal, ale, aux [ɛ̃tʀakɔstal, o] (Année sc. et industr. 1876, p. 286); intra-individuel, elle, els [ɛ̃tʀaɛ̃dividɥɛl] « qui concerne un individu, est propre à un individu » — opposé à inter-individuel (Vuillemin, 1949, in T. L. F.); intralabial, ale, aux [ɛ̃tʀalabjal, o] « qui est situé entre les lèvres » (la Recherche, avril 1981, p. 409); intramembranaire [ɛ̃tʀamɑ̃bʀanɛʀ], « qui concerne la face interne de la membrane cellulaire » (la Recherche, avr. 1978, p. 338); intraprotoplasmique [ɛ̃tʀapʀɔtoplasmik] « qui concerne l'intérieur du protoplasme » (Année biol., 1899, p. 332).
D'autres, plus rares, relèvent des sciences de la terre (géographie, géomorphologie) : intramontagnard, arde [ɛ̃tʀamɔ̃taɲaʀ, aʀd], ou du domaine des humanités (philosophie, notamment) : intrasubjectif, ive [ɛ̃tʀasybʒɛktif, iv] « intérieur au sujet »; intratemporel, elle [ɛ̃tʀatɑ̃pɔʀɛl] « intérieur au temps, au vécu temporel ».
On trouve aussi quelques noms : intrapsychologie [ɛ̃tʀapsikɔlɔʒi] n. f. opposé à interpsychologie; intrastructure [ɛ̃tʀastʀyktyʀ] n. f. (1943, Sartre).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intra — bezeichnet: intra („innerhalb“), lateinische Präposition sowie ein daraus hervorgegangenes Präfix, siehe Liste lateinischer Präfixe Intra, neben Pallanza eine der beiden Städte, aus deren Vereinigung 1939 die Stadt Verbania hervorging Intra… …   Deutsch Wikipedia

  • intra- — pref. Exprime a noção de dentro (ex.: intradorso, intrauterino).   ‣ Etimologia: latim intra, dentro de   • Nota: É seguido de hífen quando o segundo elemento começa por vogal, h, r ou s (ex.: intra arterial, intra hepático, intra ocular, intra… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • intra- — prefix 1: within intra state 2: during intra day Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • intra — /inˈtrə or inˈträ/ (Latin) Within intra muros /mūˈrōs or mooˈrōs/ Within the walls intra vires /vīˈrēz, wēˈ or vēˈrās/ Within the legal power of intra vitam /vēˈtam, vīˈtam or wēˈtäm/ During life …   Useful english dictionary

  • intra- — [ıntrə] prefix formal or technical [: Late Latin; Origin: Latin intra inside , from an unrecorded Latin interus; INTERIOR2] 1.) inside = ↑within ▪ intra departmental (=within a department) 2.) into ▪ an intravenous injection (=into a …   Dictionary of contemporary English

  • intra- — prefix meaning within, inside, on the inside, from L. intra on the inside, within, related to inter between, from PIE *en t(e)ro , from root *en in (see IN (Cf. in)). Commonly opposed to extra , but the use of intra as a prefix was rare in… …   Etymology dictionary

  • Intra- — In tra [L. intra, prep., within, on the inside; akin to inter. See {Inter }.] A prefix signifying in, within, interior; as, intraocular, within the eyeball; intramarginal. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • intra- — Prefijo que significa dentro de. Medical Dictionary. 2011 …   Diccionario médico

  • intra- — UK US /ɪntrə / prefix ► used to form adjectives meaning inside or within a place or group: »The regulations aim to counter the risks of harmful intra European competition. → Compare INTER (Cf. ↑inter ) …   Financial and business terms

  • intra- — [dal lat. intra dentro ]. Pref. di parole dotte e di molti agg. che significa situato nella parte interna , con sign. spesso analogo a endo o ento  ; contrapp. a extra …   Enciclopedia Italiana

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”